Croisons les doigts

France finlande

Un dernier match d’éliminatoires pour les Bleus de Deschamps, un match couperet qui risque sans (aucun) doute d’envoyer l’équipe de France en barrages contres des adversaires de type coriace. Le Portugal, la Suède, la Croatie ou encore l’Angleterre risque en effet de disputer leur billet d’avion pour Rio contre le 11 tricolore. Tout semble clair et dors et déja prédéfini, à moins que la Géorgie s’impose en Espagne et que la France fasse de même contre la Finlande, après tout le rêve n’est t’il pas l’essence même du football, ce sport ne nous offre t’il pas des scénarios hitchcockien tout est envisageable pendant 90 minutes, même les rêves les plus fous. Beaucoup crierons à la lucidité, et en quelque sorte au fatalisme, occuper le même groupe que l’ équipe double championne d’Europe et championne du monde, le tout sur les 6 dernières années était mission impossible pour des bleus. Leur destin n’est plus entre leurs mains, néanmoins ils se doivent avant tout de l’emporter ce soir contre la Finlande afin que tous les rêves soient permis, amis Géorgiens si vous m’entendez, battez vous, rendez la tache difficile a cette Roja.

Que cette soirée s’accompagne d’un long suspense et je l’espère d’un grand soulagement et d’un bonheur intense.

Passons à l’analyse de ce match qui sera réalisé en deux temps, je vous livrerais mes impressions sur le mach avant son déroulement, puis après le celui-ci je tirerais les conclusions que ce match aura établis, les joueurs qui auront su tirer leurs épingles du jeu et se montrer volontaires, et ceux qui au contraire se seront montrés très maladroits voire même a la limite de l’exaspération.

Didier Deschamps devrais sans nulle doute utiliser la même formation que celle contre l’Australie, ou les joueurs avais été pour la plupart brillants, le 4-2-3-1, de petits changements on eu lieu, mais rien de particulièrement imprévisible, si ce n’est le choix étonnant de la part du coach d’aligner Valbuena et Nasri, le premier dans un rôle qu’il affectionne celui de meneur de jeu, et pour Nasri un positionnement excentré, sur le coté droit de l’attaque, la ou Loic Remy avait déçu lors de la rencontre avec la sélection Australienne. Un changement à également lieu dans le secteur défensif, Laurent Koscielny, déclarée comme étant trop juste lors de la dernière rencontre remplace le grand espoir évoluant au Réal Madrid Raphael Varane. Il sera aligné aux cotés du miraculés Eric Abidal. Enfin dans l’entre jeu, Matuidi reprend sa place aux coté de Paul Pogba, Cabaye qui avais réalisé une grosse performance contre l’Australie devrais donc vraisemblablement siéger sur le banc. Ribery et Giroud sont de nouveaux titulaires et sauf grand coup de théâtre ils devrais le rester en vue de la forme absolument éblouissante de Ribery et du réalisme de Benzema qui ne stimule pas vraiment de concurrence avec Giroud. Rien d’exceptionnel dans cet formation vous l’aurez compris, cependant le cas Nasri divise, mais ce soir Deschamps met tout le monde d’accord, il laisse la place de numéro 10 a « petit vélo » et titularise le citizen qui sportivement parlant apportais une touche de créativité a cette équipe de France, Deschamps calme le jeu et met tout le monde d’accord.

Place au direct et allez les Bleus !

Une première mi temps en double teinte, les bleus se sont montrés séduisants en début de match avec un but de Ribery qui intervient très tôt dans la rencontre dès la 8eme minute, un pur missile du pied droit, du peut être futur ballon d’or 2013, puis petit a petit, une baisse de régime générale comme si les joueurs semblaient se satisfaire d’un tel résultat . Cependant de nombreuses satisfactions sont a faire remarqués les joueurs combinent beaucoup, l’apport des latéraux est très bon, un arrière droit a peut être enfin été trouvé, exit Sagna et welcome Debuchy. Les automatismes du quatuor offensif sont flagrants, les combinaisons entre Valbuena, Ribery, Nasri et Giroud paraissent innés, les joueurs se trouvent facilement, cependant, un gros coup de mou se fait ressentir en fin de première mi-temps. Ce coup de mou qui révèle d’importantes porosités au sein de la défense tricolore, Abidal est aux abonnés absents ce soir et Mathieu Koscienly ne semble pas tout a fais remis de sa légère blessure. La seule certitude dans le secteur défensif est le gardien, notre Hugo national qui a sorti d’une façon peu académique, une belle contre attaque Finlandaise.

En conclusion un début de première mi temps optimal, un but rapide, puis une baisse de régime générale qui nous a valu quelques frayeurs, il va falloir se réveiller et marquer très vite un deuxième but.

 

Un match encore une fois compliquée a cerner, les joueurs n’ont pas éclaboussé la rencontre de tout leurs talent. Une bonne entame de match et une bonne fin de match ont permis aux Français de prendre les 3 points. Une victoire large, sur le score de 3-0, avec un Ribery de gala, et des latéraux très compétents. Les entrées de Cabaye et de Loic Remy ont permis de donner un coup de fouet a cette équipe quelque peu nonchalante durant 50 minutes, la victoire de l’Espagne entraine donc la France chez les barragistes, ou les Bleus ne seront pas tête de série, les deux grosses équipes a éviter lors des barrages pour moi sont le Portugal et la Croatie. Mais si l’équipe de France est capable de réitérer ce genre de performances contre une nation de ce calibre lui faciliterais grandement la tache. A noter la bonne entrée de Karim Benzema « encore » une fois buteur d’une reprise de volée sur une superbe service du Kaiser. Cependant, il est légitime de se demander a l’heure actuelle si les bleus sont ils prêts pour les barrages, certes les 13 buts marqués lors des 3 derniers match sont une performance de haut niveau, mais les équipes en face n’était pas forcement d’un e qualité exceptionnelle, le jeu est encourageant, tout s’améliore mais la patience doit être le maitre mot.

 La patience doit être le maitre-mot.

Le vrai test aura lieu lors des barrages ou les bleus auront tout intérêt a jouer d’une façon identique, sinon le retour a la maison sera d’autant plus difficile a digérer, après tous ces beaux espoirs que cette équipe nous aura offert. Merci a tous d’avoir lu cet article, n’hésitez pas a donner vos avis sur cet article par le biais des commentaires surtout si ils sont négatifs, cela ne peut que me faire progresser.

Adrien Le Noël

 

Publicités

Une réflexion sur “Croisons les doigts

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s