France-Géorgie, un débrief fait maison

Bien le bonjour amis footeux, et bienvenue sur Tactique Sport, nous nous retrouvons aujourd’hui pour un article ayant pour sujet le match de l’équipe de France contre la Géorgie dans le cadre des éliminatoires pour la coupe du monde. Cet article légèrement particulier, va être rédigée en deux temps, la première partie sera rédigée avant le match, j’y écrirais mes sentiments et mes espérances sur la prestation que l’équipe de France devrais livrer, et dans une seconde partie que je rédigerais après le match,  je vous livrerais mes impressions générales sur le match.

 Didier Deschamps

Encore une fois je porte en l’équipe de France mes espérances, chaque fois que cela s’est produit, les bleus m’ont déçu. Malgré une volonté d’ériger un nouveau projet et un nouvel entraineur, aucun projet n’est réellement apparu, aucun automatismes ne s’est réellement crée. La composition probable mis en place par Didier Deschamps est un 4-4-2, après s’être obstiné sur le 4-3-3, Deschamps décide donc de varier un petit peu, malheureusement le 4-4-2 n’as pas non plus réellement fais ses preuves, tout comme la combinaison entre Giroud et Benzema, ces deux joueurs aux talents indéniables qui connaissent un assez bon début de saison n’ont jamais réussi a se trouver sur le terrain. Giroud qui grâce a son jeu de tête peut jouer le rôle d’une tour de contrôle avec un Benzema qui gravitent autour de lui est qui grâce a sa vivacité se faufilent à travers les défenses parfois poreuses, sur le papier cela paraît probable voir même facilement envisageable, cependant sur le terrain, rien de tous cela n’apparait, l’attaque Française est fantomatique. Le milieu de terrain semble plus intéressant sur la papier, la combinaison, entre des joueurs de qualité tels que Ribery sur l’aile gauche ou encore Valbuena sur l’aile droite quand il n’evolue pas en tant que meneur de jeu, les milieux centraux possèdent également une bonne voir très bonne réputation internationale, certes ce ne sont ni Iniesta ou Xavi mais des joueurs comme Yoann Cabaye, Blaise Matuidi, Joshua Guilavogui ou encore Paul Pogba sont tous encensés par leurs entraineurs respectifs et même courtisé par les plus grands club Européens. Coté défensif, la charnière centrale semble intéressante cependant titulariser Eric Abidal ne semble pas très bénéfique pour les bleus, l’équipe doit s’inscrire sur la durée afin d’ériger une équipe competitive pour Rio en 2014 et également pour l’euro en France, un joueur comme Sakho qui vient juste de signer au Reds de Liverpool devrait davantage être titulaire qu’Abidal. Que dire des latéraux et plus principalement de Bacary Sagna, cet expert des centres dans les tribunes opposées doit lui même s’étonner de sa titularisation quasi-permanente alors que des joueurs comme Cristophe Jallet, Mathieu Debuchy ou encore le (trop) jeune Sebastien Corchia restent sur le banc ou leur canapé. Evra est également loin d’être irréprochable, sa différence de niveau en club vis a vis de celle qu’il a en sélection pose question et interroge sur son avenir en bleus. Aux cage, rien a dire, Hugo Lloris est l’un des meilleurs gardiens au monde, il a sauvé l’équipe de France d’innombrable fois et continuera a la sauver pendant un bon bout de temps.

Suites à une erreur d’appréciation de ma part j’ai malencontreusement raté la première mi temps du match, selon moi comme tous les matchs de l’équipe de France sont censés passer sur Tf1, j’ai donc dès la fin du journal changé de chaine, et je me suis aperçu que le programme suivant était « The Best » et non le match, puis en allant sur M6 et que j’ai vu la barre de progression du match avancé a sa moitié, gros coup de blues, bref passons place a la deuxième mi temps, que l’efficacité revienne et que le trio offensif marseillais entent en jeu et débloquent la situation. On recherche des automatismes, ils en ont, pourquoi ne pas en profiter.

Que de sensations, que de frémissements durant cette fin de match, pourquoi l’équipe de France n’est elle pas capable de réaliser un pressing d’une telle intensité durant l’intégralité du match. Pourquoi les joueurs ne sont ils pas capable de s’investir dans l’effort collectif durant l’intégralité du match. Des le début de la seconde période, la France fais sa « classique », sa grande spécialité, la passe a dix. Cette enchainement de passe entre les deux milieux et les quatre défenseurs finit par apporter une percée coté droit, Sagna nous fais également une classique en ratant son centre. La première action construite a lieu a la 52eme minute, Giroud remplit son rôle habituel de pivot et permet à Evra de tenter sa chance. Il a d’ailleurs été particulièrement intéressant dans ce rôle de pivot. S’en suis une frappe de l’extérieur du pied gauche d’Evra qui s’est crus revêtir le maillot de Roberto Carlos l’espace d’un instant, le tir complètement dévie sera légèrement touché par Giroud qui avec une aile de pigeon a voulu rabattre le ballon dans les cages, sans succès. S’en suis un festival de l’Ochoa Géorgien avec de nombreux arrêts a d’incroyables moments qui ont du sans aucun doute écoeurer plus d’un supporter Français. Le premier sur un joli une deux entre Nasri et Ribery et une frappe a l’entré de la surface de Ribery qui est malheureusement sur le gardien. La frappe enroulé de Mathieu Valbuena n’as pas connu la même histoire que celle contre le Borussia Dortmund qui offra le ticket pour les 8emes de finale a l’Olympique de Marseille, mais ce soir le gardien grâce a un bel envol du gardien Géorgien qui stoppe ce tir. Et puis ce centre de génie de petit Vélo,qui a première vue, en raison de la camera ne nous permet pas de voir Giroud, on se dis que le centre est raté puis Giroud surgit et ajuste cette tête smashée, normalement imparable mais que le gardien sort grâce a ses mains fermes, le foot est beau, le foot est grand, leur gardien est fort, notre attaque l’est moins.

Coté Géorgien, de nombreuses individualités ont surgi, la faculté de la plupart des joueurs a éliminer un tricolore en l’espace d’une accélération ou d’un dribble, je ne saurais dire si c’est réellement les Géorgiens qui ont su être très bon par moment ou tous simplement les Français qui se sont montré suffisants lors des taches défensives.

Encre une fois l’équipe de France a déçu pendant 80 minutes, et n’a montré de l’envie que lors des 10 dernières minutes, le match contre la Biélorussie s’annonce d’autant plus compliqué, même histoire pour la qualification pour la coupe du Monde, après la victoire de la Roja contre la Finlande, cela risque d’être très complique si rien ne change.

Adrien Le Noël

Publicités

Une réflexion sur “France-Géorgie, un débrief fait maison

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s